C’est Sylvie qui nous emmène aujourd’hui sur un itinéraire paisible passant la frontière à plusieurs reprises entre la Belgique et le Grand Duché du Luxembourg. Ancienne voie du vicinal, présence d’un tracé de voie romaine, de bornes frontières napoléoniennes, et évidemment du canal de Bernistap, bref une terre riche d’histoire. Quelques papillons se mettent en vol malgré une nuit un peu fraiche pour la saison. Christian est à l’affut de leurs moindres mouvements. Quant à Alain et Sylvie ils sont nos oreilles et nos yeux pour repérer rapidement un couple de pies grièche grise (Lanius excubitor) peu après notre départ.

Nous dînons à l’ermitage d’Hachiville après la visite de l’église St Martin qui protège actuellement un retable du 15e siècle en bois sculpté représentant la vie du Christ au travers de plus de 120 figurines. Le chant de la rousserolle verderolle se fait entendre dans les buissons, des linottes mélodieuses apparaissent dans les jumelles dont un mâle magnifique au plastron très rouge. Un couple de gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) fut bien observé également. Nous avons eu le plaisir de voir et d’entendre le bruant jaune, les grives musiciennes ainsi que les fauvettes noires et grisettes. Même un tarier des près mâle s’est montré sous ses plus beaux atouts au détour d’un sentier. Quelques arbres nous ont aussi interpellés par leurs formes, leurs âges et leurs facultés de résistance. La journée prit fin telle que commencée, dans le plaisir d’avoir simplement été présents, tous sens ouverts. Merci Sylvie pour cette guidance malgré une nuit qui te fut un peu écourtée, heureusement tout est bien qui finit bien!:))

Pour les deux photos des fleurs nous avons : la Pensée tricolore (Viola tricolor) et le ton rose (peu fréquent) d’une station de Bugle rampante (Ajuga reptans).

Image CAPTCHA

Cela nous aide à éviter les spams, merci.